Evaluation des obligations

L’entreprise qui souhaite s’endetter à long terme peut se tourner vers deux catégories de pourvoyeurs de fonds :

–          les banques. Dans ce cas, l’entreprise contracte un emprunt indivis ;

–          les obligataires. Dans ce cas, l’entreprise s’endette auprès d’une pluralité de prêteurs en émettant des obligations.

Le remboursement des obligations est généralement in fine. L’émetteur peut toutefois prévoir, comme pour un emprunt indivis, un remboursement par amortissements constants ou par annuités constantes. Dans ces 2 derniers cas, l’émetteur tire au sort, chaque année, les obligations qui seront remboursées. Ce nombre correspond au montant amorti (c’est-à-dire remboursé) au cours de l’exercice considéré rapporté à la valeur nominale de l’obligation.

Exemple

Emprunt obligataire de 15 M€ composé de 15 000 obligations dont la valeur nominal est de 1 000 €. Le taux facial est de 10% et la durée de vie de l’emprunt est de 10 ans. On se propose de présenter les tableaux d’amortissement et le nombre d’obligations remboursées chaque année dans les 3 cas suivants :

–          remboursement in fine

–          remboursement par amortissements constants

–          remboursement par annuités constantes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :